Situation

REGION D'OARSOALDEA-SAN SEBASTIÁN REGION

Pasaia se situe dans le nord-est de Guipúzcoa, dans la comarque d’Oarsoaldea – San Sebastian Region, à 15 kilomètres environ de la frontière française.

Pasaia forme, avec Errenteria, Lezo et Oiartzun, la comarque d’Oarsoaldea – San Sebastian Region. Ces communes conservent dans leurs rues, leurs bâtiments et leur physionomie, un passé maritime parfaitement visible à l’heure actuelle. Jusqu’au XIXe siècle, la communication entre les différentes communes de la comarque se faisait principalement par la mer.

OIARTZUN

Située dans ce qui est aujourd’hui le Parc Naturel d’Aiako Harria, Oiartzun a également connu une importante activité maritime et contrôlait déjà l’embouchure du fleuve qui porte le même nom et dont la profondeur était supérieure à celle de notre époque. C’était, en outre, un excellent fournisseur de matières premières pour la construction navale (forges, forêts, etc.). Nous pouvons souligner l’exploitation minière d’Arditurri de l’époque des romains (Ier et IIe siècles) qui transportaient et embarquaient dans le Port de Pasaia, les principaux minerais extraits : plomb, fer et argent. Les mines d’Arditurri n’ont pas cessé leur activité au cours de l’histoire et à l’heure actuelle, elles peuvent être visitées.
 

LEZO

Lezo, tout comme Pasaia, s’est toujours développée en regardant la mer et elle a été, avec Errenteria, une partie importante du port de Pasaia. Elle a également compté un chantier naval. Son quartier historique, parfaitement conservé, affiche des éléments maritimes sur ses façades, bien que le plus connu soit, sans doute, le Saint-Christ de Lezo, une image imberbe qui, selon la légende, est apparu au XVe siècle, flottant sur la mer, et auquel de nombreux miracles ont été attribués tout le long de l’histoire. à ce propos, le premier miracle attribué au Saint-Christ de Lezo est survenu en 1570, en faveur de marins de Lezo et de Pasaia qui se trouvaient à Terre-Neuve.
 

ERRENTERIA

Elle conserve le plus grand quartier historique de la comarque, avec plus de 20 éléments classés monuments ou intérêt culturel. Au XVIe siècle, Errenteria fut un important centre de construction de navire, comptant avec le premier chantier naval Royal de Guipúzcoa : le chantier naval royal de Basanoaga, Real Astillero de Basanoaga. Cet héritage maritime est encore visible dans son quartier historique, avec la Maison du Capitaine (XVIe siècle) qui abrite aujourd’hui le Centre du Costume.